Articles avec #litterature roman d'anticipation tag

Publié le 25 Septembre 2013

1984

Par George ORWELL, édition Folio, roman d'anticipation

Résumé :

Souriez, vous êtes filmés… Londres, 1984. Voici Winston Smith, employé au Ministère de la Vérité, chargé de réécrire l’histoire afin qu’elle s’accorde avec la version officielle. Voici les télécrans qui diffusent en permanence les messages de propagande et espionnent sans relâche chaque individu. Voici Julia, rencontrée lors des Deux Minutes de la Haine quotidiennes et obligatoires où l’on conspue le Traître Emmanuel Goldstein, qui aura maille à partir, comme Winston, avec la Police de la Pensée. Voici la novlangue qui dépouille le langage de ses inflexions subversives, qui le réduit à un rôle informatif. Et surtout, voici Big Brother, aujourd’hui passé au stade de figure mythique, symbole de la surveillance et de l’oppression totalitaire. 1984, une machine monstrueuse si habilement huilée, qui broie l’homme et les pensées, et que plus rien ne semble pouvoir enrayer. Nous n’en avons pas rêvé, Orwell l’a fait. Espérons qu’il sera le seul.

Mon avis:

Préparez vous à entrer dans un monde dont on ne ressort pas indemne. 1984 de Georges Orwell aurait pu être écrit de nos jours... Il l'a été entre 1944 et 1949... Juste après la Seconde Guerre Mondiale.

Considéré comme une référence du roman d'anticipation, il s'agit d'une oeuvre de science fiction, mais s'impose en même temps comme un témoignage du 20ème siècle, des peurs légitimes de tout citoyen. Car que cache ce livre? Une réalité : la peur omniprésente de perdre notre liberté la plus importante : celle de penser par nous même, sans une ligne directrice dictée par une politique mensongère et tétanisante.

Ce livre parle d'un monde dirigé par trois grands états à puissance égale : l'Eurasie, l'Estasie et l'Océanie. Trois grands états qui ont décidé de mener une guerre perpétuelle, c'est cependant le discours donné, car continuellement, les protagonistes se pose la question du complot : la guerre est elle réelle ou a t elle été inventée pour des fins purement politique? Si une personne pense différemment de ce que l'état a dicté pour vrai, il disparait.

L'administration reçoit des ordres pour écrier la vérité décidée par les dirigeants. cette vérité peut changer en une nuit. La vérité est dictée par les dirigeants. Le prolétaire, le "monsieur tout le monde" est mis de côté, au banc de la société. Puis disparait.

Un ouvrage qui fait froid dans le dos mais qui met en exergue une volonté de mettre en garde sur ce qui pourrait un jour arriver. On retrouve un peu cela avec V pour Vendetta : les politiques usent et abusent des médias, jusqu'à inventer des faits divers pour que le citoyens se taisent : "du pain et des jeux" disait on au temps de César... Mais aujourd’hui?

Ce livre doit être lu au lycée !

En bref :

Très bon

Voir les commentaires

Rédigé par Sabrina

Publié dans #Littérature Roman d'anticipation

Repost 0