Trésor, Coup de coeur

Publié le 11 Avril 2016

Trésor, Coup de coeur

Merci aux Editions Envolume et à Aude MONNOYER de GALLAND pour l'envoi de ce livre.

De Alecia McKenzie, éditions Envolume, Roman, à paraître le 10 mai 2016.

Résumé :

Téméraire, butée, rebelle. Dulcinea Evers, jeune peintre coqueluche de New-York, vient de mourir. Mais qui était-elle vraiment ? Au lendemain de ses funérailles jamaïcaines, c'est sa meilleure amie Cheryl qui est chargée de ramener la moitié de ses cendres aux Etats-Unis. Détient-elle la clef de son histoire ?
Tour à tour, ceux qui ont traversé la vie de Dulci s'adressent à elle pour dessiner en creux le portrait dune femme flamboyante… et résolument libre.

Mon avis :

Nous débutons ce voyage au côté de Cheryl qui commence par une phrase qui nous plonge directement dans le vif du sujet :"Cho, Dulci, tu ne pouvais pas te faire enterrer comme tout le monde?".

Dulcinea Evers est décédée des suites d'une maladie. Elle a fait promettre à son amie que ses cendres seraient versées aux deux endroits qu'elle a le plus aimés au monde : sa terre natale, La Jamaïque, et New York. Tenant sa promesse, Cheryl décolle de Kingston vers New York. Durant tout son voyage, elle raconte, en flash back, ce qui a été la vie de Dulcinea, la sienne. Comment elles ont grandi et se sont connues. Comment Dulci est devenue artiste peintre, évoquant son pays et ses racines par des tableaux vifs et puissants. Comment leur amitié a tenu, jusqu'au bout, malgré les différences et la distance.

Dans ce livre, tour à tour ce sont les personnes qui ont côtoyé Dulcinea qui la racontent, évoquant les souvenirs tristes et joyeux, dressant le portrait d'une femme libre, insoumise, dont la capacité à voir le monde les yeux grands ouverts est forte. Les hommes qu'elle a connus et qui se rejoignent dans la description de leur relation respective. Des parents qui connaissent leur fille, mais qui ne se doutent guère de tout ce qu'il y avait derrière la toile de son identité.

Enfin, Cheryl, fil conducteur de l'histoire, reliant les uns aux autres, un pont entre Kingston et New York. Mais au delà de l'histoire de Dulcinea, ces personnes se racontent, en proie au questionnement intérieur et aux interrogations inhérentes aux rôles de parent, d'amis, d'amants. On découvre cette famille, ces liens fragiles, mais forts. Jusqu'à l'épilogue.

Qui suis je ? Qui suis je vis-à-vis des autres?

En découvrant la 4ème de couverture, j'ai été enchantée de me dire qu'il s'agira d'une recherche identitaire : dresser le portrait de quelqu'un est un art lorsqu'il s'agit de peinture, mais lorsqu'il s'agit de révéler l'essence de ce qu'était la personne, cela devient impalpable. Je pensais découvrir la lutte d'une personne pour se frayer un chemin dans le monde, "faire sa place" et la garder.

Pages après pages, on est pris par la houle, tenu par la main de Cheryl qui nous raconte son histoire et celle de son amie. Nous découvrons progressivement tous les secrets que recèle cette famille, toute la complexité des liens qui les unissent. Et pourtant! Pas à un seul moment je n'ai été heurtée ou blessée. Je les ai suivis, compris dans leur démarche respective.

Le talent d'Alecia McKenzie est prenant : Cheryl dresse dans le premier chapitre un portrait nuancé. Elle aborde différentes problématiques sans forcément donner de réponse. Mais peu à peu, lorsque chaque protagoniste prend la parole pour raconter son histoire avec Dulcinea, reprenant de ce fait sa propre histoire, chaque nœud est dénoué. Jusqu'à la dernière page, nous sommes tenus en émoi. Jusqu'à la dernière page, l'histoire se raconte et se vit.

L'écriture, une palette colorée.

C'est en refermant le livre que je me suis rendu compte que je ne l'ai pas lâché. Je n'ai ressenti ni ennui ni lassitude. L'écriture d'Alecia McKenzie est riche, sans être pompeuse. J'ai lu sans lire, comme si je recevais les confidences d'une amie alors que nous nous promenons.

Le lien avec l'art est omniprésent durant le livre. Lorsqu'un personnage parle de Dulcinea, il lui demande comment elle peindrait différentes scènes de sa vie. En lisant le descriptif, je voyais le tableau se peindre sous mes yeux, attiré par les détails que donnait l'auteur, revenant à l'ensemble avant de retracer les lignes plus délicates. J'ai souri, car je visitais une galerie que mes yeux n'avaient pas observées. Un plaisir pour les sens.

La Jamaïque est un pays dont je connais assez peu l'histoire. Les explications données par l'auteur permettent de mieux comprendre les comportements de chacun : le maillage est ainsi complet car une histoire de vie n'est pas uniquement le fait d'événements familiaux, mais se créent en parallèle des événements de notre lieu de vie.

Se plonger dans un livre est une aventure. Mais dès le départ, j'ai été accompagnée, et cette image reste en moi : Cheryl me tenant la main pour me raconter leur vie.

Merci aux éditions Envolume pour la découverte de cet auteur dont il me tarde de découvrir les autres ouvrages. Ce "Trésor" a été un petit bijou à découvrir. ​

A paraître le 10 mai 2016.

En bref :

Un coup de cœur pour une auteur que je découvre, qui m'a chamboulée par ses mots, et m'a fait découvrir une partie de l'histoire de la Jamaïque

👍💕💋

Broché: 182 pages
Éditeur : Envolume
Date de sortie : 10 mai 2016
Collection : LITT.GENERALE
Langue : Français
ISBN-13: 978-2-37114-039-4
16 €

Trésor, Coup de coeur

Rédigé par Sabrina.

Publié dans #Littérature Contemporaine, #Littérature Roman

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Camille 20/05/2016 21:41

Coucou
ça y est je l'ai acheté pour l'offrir à ma maman pour la fête des mères!!
J'ai hâte de lui offrir car vu comme tu en parles, il est positif, même si il y a des sujets difficile!
A+ ^^

Sabrina. 21/05/2016 07:19

Une jolie fête des mères en famille alors :-)

Juliette 18/05/2016 11:02

Bonjour Aydora,
Je découvre ton blog avec cet article et et je dois dire que tu m'as donnée envie !
Merci pour cette découverte, il ne va pas faire long feu dans ma wish list ;)
Bonne journée

Sabrina. 19/05/2016 08:08

Bonjour Juliette ^^
Je suis ravie si mon avis t'a donné envie! J'espère que tu trouveras autant de plaisir que moi à découvrir ces histoires entremêlées! N'hésite pas à me donner ton ressenti!
Bonne lecture :-)

Lepiment 04/05/2016 10:36

Bonjour, j'ai trouvé ta chronique sur Livre Addict. Trésor est dans ma wishlist, et avec ta chronique, je crois que je vais me laisser tenter!!

Sabrina. 04/05/2016 19:32

J'espère que ce livre te ravira autant que moi. En tout cas n'hésite pas à me tenir informé de ton avis

Bernieshoot 11/04/2016 16:57

une lecture qui chamboule c'est une bonne lecture

Sabrina. 11/04/2016 18:51

Et qu'on aime être chamboulé ! :-)