Le règne des ombres

Publié le 1 Juin 2015

Le règne des ombres

de Sandrine Desse, édition Edilivre-Aparis, (2015), Thriller

Résumé :

Les chasseurs de fantômes ont le vent en poupe. Il faut dire qu'il n'est rien de plus passionnant que de traquer des preuves de la vie après la mort puisque c'est le dernier mystère qui nous résiste. D'autant plus lorsque le délicieux frisson de la peur vient vous faire sentir intensément vivant. Oui, mais que se passe-t-il lorsque tout vous échappe et qu'un esprit hors de contrôle devient le maître du jeu et vous fait tenir le rôle de la proie ?

Mon avis :

Henri, Karl et Denis sont trois amis qui font une émission de télévision sur le paranormal, et ils vont vivre trois épisodes de rencontre avec les esprits. Comme on l'imagine dans ce genre d'émission, le mouvement est constant, c'est aussi ce qu'on trouve dans le récit. Le style d'écriture est simple, fluide et se laisse lire facilement.

L'ensemble est constitué de dialogues, très peu de narration, ce qui au début m'a gêné car on rentre vraiment dans le vif du sujet. Mais au fur et à mesure, on est pris par ce rythme car il est soutenu du début à la fin. On passe d'étape en étape, toujours en mouvement avec les protagonistes.

Le roman, court, manquait d'approfondissement car j'aurais vraiment aimé que l'épisode sur l'inquisition soit davantage développé, que les relations de l'église avec le paranormal soient non pas esquissées mais ficelées entièrement à ce paranormal. de plus, les scènes sont décrites avec beaucoup de réalisme, et on en ressent toute la force. Dommages de ne pas avoir eu plus d'explication encore sur les relations des personnages, leur passé...

La fin m'a laissé dubitative, je ne l'aurais pas du tout imaginé ainsi, et j'ai d'ailleurs trouvé ce rebondissement fort intéressant. Mais encore une fois, je me pose des questions sur les raisons, le comment du pourquoi... C'est peut être aussi cela qui m'a séduite : je me pose encore des questions! Livre d'une centaine de pages, il se lit très vite, et ce qui au début m'a gêné, m'a fait apprécier ma lecture à la fin du livre.

Je l'ai lu en deux fois, une première fois le soir, et j'ai du arrêter ma lecture car toute seule dans mon salon le soir, mine de rien, j'étais quand même bien prise par le suspens.

En bref :

Un livre en demi teinte car il m'a semblé comme inabouti, dommage...

Rédigé par Sabrina.

Publié dans #Littérature Thriller

Repost 0
Commenter cet article