Snow Illusion

Publié le 23 Avril 2015

Snow Illusion

De Icori Ando, édition Komikku 2015, manga.

Résumé:

“On a dit qu’elle n’était peut-être pas humaine…” Dans une ville au bord de la mer, Susumu croise une femme venue d’on ne sait où. Son nom est Yuki. Elle est belle, travailleuse. Susumu l’épouse. Leur vie ressemble au bonheur... Jusqu’au jour où un autre homme sème le doute dans leur couple ! “Je cherche juste un homme avec lequel je pourrais vivre toute ma vie…”

Mon avis :

C'est dans le folklore japonais où l'on se plonge à présent, qu'est tiré cette histoire. Yuki en japonais signifie neige, et se rapporte à une femme qui apparaît subitement les jours de neige et disparaît un autre jour de neige, tout aussi soudainement.

Il s'agit d'un "one shot" : comprenez édition en un livre unique. Les dessins sont très poétiques, alliant romantisme et mélancolie. Le trait est léger, fin, subtil, et laisse tout de même ressortir une force de certaines scènes.

On suit Yuki, qui recherche le grand Amour, pas l'amourette de passage, mais le vrai amour, celui qui reste, perdure, celui qui fait vibrer... Et on suit également ses peines, ses colères face à la trahison. Ici, les hommes ne sont pas forcément bien représentés d'ailleurs : tantôt fourbes, tantôt faibles, ils finissent inévitablement par décevoir.

Yuki quant à elle est une femme simple, qui voue tout son temps à son foyer, à son mari, au travail de celui ci. Mais la relation et les efforts apportés sont ils suffisants?

Une fresque sur les relations amoureuses, les déceptions et les espérances. Un joli one shot, d'une grande émotion et d'une grande simplicité. Nous sommes peu habitués dans nos pays occidentaux face à ce genre de folklore, cela nous apporte une richesse et une connaissance suplémentaire.

J'apprécie d'autant plus ce style dépouillé et raffiné qu'il met en exergue multitudes de sentiments différents.

En bref :

A découvrir, à lire et relire, tel un conte d'Andersen ou de Grimm...

Logo Livraddict

Rédigé par Sabrina.

Publié dans #Manga

Repost 0
Commenter cet article