Neverland, Autre Monde Tome 6

Publié le 6 Avril 2015

Neverland, Autre Monde Tome 6

De Maxime Chattam, éditions Albin Michel, Fantastique, dystopie

Résumé :

L'ennemi a détruit le deuxième Cœur de la Terre, séparé Matt, Ambre et Tobias. Alors qu'Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland, la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l'empire d'Oz. L'Alliance des trois arrivera-t-elle à se reformer à temps pour sauver les enfants d Europe ? L'heure de révéler les ultimes secrets d'Autre-Monde approche...

Mon avis :

Comment donner un avis sans donner d'éléments qui vont spoiler l'entièreté de la saga pour les néophytes qui souhaitent découvrir l'œuvre à son commencement?

Autre monde est une épopée se déroulant à notre époque, mais suivant les aventures de trois adolescents, Ambre, Matt et Tobias, qui vont tenter de trouver une solution à la réaction de la planète face au "trop plein" de méfaits qu'elle subissait de la main de l'homme. Une Tempête ravage la planète, adultes et enfants se retrouvent dans deux camps distincts : celui des Pans pour les enfants, et celui des Maturs ou Cynicks pour les adultes.

Autre Monde est souvent présenté comme lecture jeunesse, mais pas seulement. J'ai découvert Maxime Chattam grâce à cette aventure il y a deux ans à peine : le synopsis m'avait sauté aux yeux tellement cette possibilité d'une réaction de la planète me semble logique. La Nature est surprenante, fascinante, terrifiante et hypnotisante.

Dans ce tome, les 3 adolescents formant l'Alliance des Trois (Titre du premier volume), se retrouve séparés. On suit par chapitre leurs différentes progression, et les situations se succèdent rapidement grâce aux chapitres courts.

Je me suis souvent surprise d'ailleurs à le lire en triturant mes doigts et même avec certaines palpitations. Car il est là le génie de Maxime Chattam : que l'on soit au début, au milieu ou à la fin du livre, on est sans cesse balloté et emberlificoté dans des miasmes putrides ou dans des geôles humides. Du coup, notre attention ne s'arrête pas et nous nous retrouvons à notre tour aux aguets, patientant de sentir comme les héros une main sur l'épaule ou une lumière au bout du tunnel.

J'ai une mauvaise manie en lisant ce genre de livre : regarder la page suivante pour voir si quelqu'un meurt ou pour mettre fin aux suspens. Je l'avais fait lors des premières lectures au tome 1, mais je me suis vite rendu compte que cela ne servait à rien. Chaque situation est toujours sur un fil, chaque événement en déclenche d'autres, chaque décision est dure à prendre. Il y a un chaos parfaitement délimité et parfaitement clair dans cet "autre Monde".

Cela est à l'image de l'adolescence, période où notre corps, notre cœur et notre esprit subit des changements. On se modèle à l'adulte et on se dresse contre l'autorité. Une décision est toujours lourde de conséquence, et les personnages se rendent parfaitement compte de ce que cela coute, et du danger qu'ils vont courir.

J'ai été un peu déçu par une comparaison entre l'histoire d'un Pan d'Europe et l'histoire qu'a vécu Matt lors du premier volet d'Autre Monde. J'ai changé d'avis sur la fin du livre, je comprend maintenant à quel point cela sert au personnage : se retrouver en quelqu'un c'est garder foi et confiance en soi et aux autres.

La progression des livres me fascine : au début, l'ambiance est calme, malgré les évènements qu'ils vont rencontrer. Mais plus on avance, plus les sacrifices sont violents : l'ambiance devient lugubre. Le comparatif le plus saisissant est à mon sens le lien entre la maturité qu'acquiert les adolescents et l'intensité des évènements à vivre.

Neverland passe un cap dans cette saga : on sent que le dénouement arrive, et on en a peur. Les possibilités sont nombreuses, et on se refuse à quitter ces Pans.

Maxime Chattam œuvre avec finesse et exactitude : car la lecture de ce tome nous questionne sur le rapport au monde mais par tous les continents : nous sommes tous différents, certes, mais nous sommes semblables.

En bref :

Excellent, on ne s'essouffle pas avec les tomes! La magie opère crescendo.

Rédigé par Sabrina.

Publié dans #Littérature Dystopie, #Littérature Fantastique

Repost 0
Commenter cet article