Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, tome 01 : Tout commence mal...

Publié le 8 Avril 2015

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, tome 01 : Tout commence mal...

De Lemony Snicket, Edition Nathan 2005, Jeunesse

Résumé :

La vie des enfants Baudelaire démarre bien mal... Tout commence le jour où leurs parents disparaissent dans l'incendie de leur maison laissant leurs trois enfants à la tête d'une immense fortune. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, les voilà confiés à leur oncle, le Comte Olaf, qui déploiera toutes les ruses pour s'emparer de leur richesse. Il faudra encore plus de malices aux trois enfants pour déjouer les tours pendables de cet étrange aristocrate...

Mon avis :

Je découvre à peine les péripéties de ces trois frère et sœurs, et déjà je me questionne... Mais POURQUOI je ne l'ai pas lu plus tôt???

Je découvre les aventures de Violet, Klaus et Prunille. Trois enfants qui subissent l'acharnement du mauvais sort. Confié à leur oncle Olaf à la mort de leur parent, ils vivent des moments difficiles. L'histoire est narrée grâce à un cynisme et un humour noir délicieux.

Cette histoire est conté par Lémony Snicket, qui n'hésite pas à employer le "je" et à intervenir dans l'histoire pour discuter avec le lecteur. J'ai adoré ces passages car je m'imagine à 10 ans, entrain de lire ce livre. Je pense que ma lampe poche aurait fait des ombres chinoises toute la nuit pour dévorer l'entièreté de la collection.

C'est pour moi innovant car on a l'impression d'être spectateur d'une pièce, et d'avoir comme au cirque, un Monsieur Loyal qui décrit les pérégrinations des enfants.

Et les enfants, parlons en. Face à diverses situations douloureuses, on penserait assez aisément qu'ils se laisseraient aller au chagrin, et subiraient leur sort sans broncher. Or, on remarque d'emblée que leur caractère et leurs passions différentes fera avancer les choses dans une bonne direction : Il y a toujours une solution, malgré que le tableau se présente mal.

C'est un vrai plus à cette histoire car cela donne le sentiment au lecteur (à l'enfant) d'être fort, volontaire, courageux face à tous ces évènements. Comme dans "Une histoire sans fin" : qui n'a pas rêver d'être Bastien et de lire et vivre l'histoire.

Avec mes yeux d'adulte, je peux trouver des défauts à cette lecture : le ton parfois péremptoire, des explications avant même de savoir ce qui va se dérouler, un vocabulaire parfois compliqué pour un public jeune, ou au contraire des explications à rallonge (pour ceux dont le dictionnaire n'est pas l'ami^^) : ce premier tome ne laisse rien passer aux enfants, et peut paraître dur : la perte des parents, la maltraitance, des thèmes angoissant pour un jeune enfant. Mais paradoxalement, se mettre face à ses peurs permet d'appréhender différemennt les choses.

Mais je ne peux pas regarder ce livre comme un livre de Stephen King ou de Maxime Chattam... Car il n'est pas fait pour nous adulte. Du coup, mon moi enfant se fera une joie de dévorer la collection !

J'ai hâte de découvrir la suite des tomes.

En bref :

Très bonne découverte ! Lecture très agréable de par l'investissement de l'auteur pour conter. Pour petits et grands !

Rédigé par Sabrina.

Publié dans #Littérature Jeunesse

Repost 0
Commenter cet article